Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 08:21

Elaguer, désherber, voilà deux mots du vocabulaire des espaces verts appliqués à la gestion d'une bibliothèque. Et c'est l'un des tout premiers exercices auquel l'équipe des bénévoles s'est trouvée confrontée en 2003.

Il s'agissait de redonner un coup de jeune à la bibliothèque, de rafraîchir le fond, d'éclaircir les rayons, pour réactualiser les lectures.

La cabane d'angle dans la cours regorgeait déjà de sacs poubelle plein à craquer de livres en vrac. Sur les rayons s'étaient sédimentés des livres passés de mode, abîmés, jaunis, tâchés...Le style de livres - sans méchanceté aucune - que l'on retrouve sur les brocantes dans des cartons éventrés et poussiéreux.

Pas facile de passer à l'acte et de mettre au pilon tous ces livres ! Le premier élagage s'est fait sous le contrôle des professionnels de la bibliothèque départementale. Ca a été pour nous tous un crève coeur de voir toutes ces petite mains arracher ces vieux bouquins avec un discernement éclair et de les jeter en carton.

Mais après tout, les références potagères ne sont pas abusives. On a vu vite refleurir dans ces essarts de nouvelles collections : dons de la bibliothèque départementale, dons de particuliers et comme un fait exprès la visite inopinée d'un commercial d'une maison d'édition. Autant dire qu'avec tous ces mouvements d'entrée et sortie, la bibliothèque est désormais méconnaissable.

Alors, qu'est-ce que sont devenus tous ces livres ? Ils ont été vendus à la brocante.

Pour en savoir plus sur la méthodologie du désherbage : suivez le guide.

A chaque aménagement de la bibliothèque, des livres sortent et d'autres rentrent. Voilà ce que cela donne dans notre pratique quotidienne de bibliothécaires amateurs.   

 

D'abord on gère les doublons. C'est à dire que les livres en bon état remplacent ceux qui portent les stigmates du temps. C'était le cas récemment pour :

 Frison Roche - La grande crevasse

 Raphaël Billetdoux - Mes nuits sont plus belles que vos jours

 Homère - L'Odyssée

 Madame de La Fayette - La princesse de Clèves

 Blaise Cendrars - L'or

 Isabelle Allende - La maison aux esprits

Plus délicat, les auteurs passés de mode, à commencer par Gilbert Cesbron qui est  passé aux oubliettes. Si l'on avait dû en conserver un ça aurait été sans nul doute " Chien perdu sans collier ", une peinture sans concession, comme on dit, du quotidien d'un juge pour enfant, de la délinquance et des maisons de correction. Malheureusement nous ne l'avons pas et c'est une pièce de théâtre qui reste en rayon : " Il est minuit Dr Schweitzer ".

Et puis Guy des Cars, Cronin...C'est malheureux. Ils ont connu des succès d'édition qui se comptent en millions d'exemplaires. Nous avons trouvé des cartons de double stockés dans le cabanon, invendus, dont certains sont toujours sous la scène du foyer dans l'attente d'une prochaine brocante.

Et puis du tout venant que personne ne sort plus jamais. Au prochain ratissage d'autres subiront le même sort. Ce n'étaient pas de mauvais ouvrage, loin de là :

" Zéro et l'infini " (1941), célèbre roman d'Arthur Koestler qui met en scène l'arrestation et l'incarcération, la vie et les réflexions d'un ancien apparatchik en pleine montée du totalitarisme stalinien.

" Clochemerle " (1934) de Gabriel Chevalier, une satire villageoise, cocasse et burlesque, qui met en scène les querelles autour de la construction d'une pissotière.

" La tête contre les murs " d'Hervé Bazin dont on a conservé tout de même la célèbre trilogie inspirée de son enfance au sein d'une famille bourgeoise et dévote et dont la mère inspira le personnage de Folcoche.

 

En contre partie de ces disparitions, de nouveaux ouvrages sont apparus dans les rayons : quelques uns des albums jeunesse reçus en don lors de la formation de Sylvie Pollet sur le thème de la petite enfance :

 

 

Quelques livres jeunesses donnés par des habitués ou non de la bibliothèque :

 

 

Et puis une série de revues achetées en brocante :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilles barba - dans ARCHIVES VIE QUOTIDIENNE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Retrouvez, Désormais, Le Club Lecture De Nucourt En Cliquant Sur L'adresse Ci-Dessous :