Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 17:10

On est arrivé les premiers et on a été accueillis par Mme JAHIER qui était là depuis 17h00. Elle nous a raconté l'excitation des enfants, leur envie de courir....Le stress est bon pour les artistes.
Enfin, on a pu entrer dans la salle. On a choisi d'être juste devant quoique je craignais que les enfants nous voient et se déconcentrent.
Quand ils sont entrés en scène, on a tout de suite vu leur bonheur d'être là. C'était la troisième fois qu'ils jouaient cette pièce devant un public chaque fois plus important. Quelle amélioration de leur jeu de scène cette fois-ci ! Dans l'équipe, il y avait des nouveaux, certains étaient partis, d'autres ne pouvant pas s'inscrire au théâtre cette année étaient quand même venus jouer.
Cette pièce, la petite fable démocratique, c'est l'histoire d'un vieux roi lion qui prend sa retraite. Tout le monde prétend le remplacer... pour le prestige, puis plus personne, devant l'ampleur de la tâche. Alors viennent les propositions de remplacement....mais personne ne convenant, les sujets viennent supplier sa Majesté le roi lion de remonter sur le trône. Celui-ci coule des jours heureux au zoo auprès de sa compagne et n'envisage absolument pas de reprendre les rênes du pouvoir. Alors voilà que l'ancien couple royal donne son héritier, non plus la royauté, mais la liberté de chacun.

La qualité d'interprétation des jeunes acteurs fut ovationnée par une salle bondée : 400 personnes, tous acquis à la cause des artistes.

Vinrent ensuite les autres groupes....des jeunes plus âgés, du collège à l'université. Le deuxième groupe jouait la même pièce plus fournie avec une interprétation différente mais tout aussi intéressante avec un lion et un chimpanzé très originaux.

J'ai préféré la pièce avec les gendarmes, pleine d'humour où trois jeunes recrues...un peu simples déjouent les stratégies de leur instructeur pour les évincer des enquêtes importantes et prestigieuses.

J'ai apprécié aussi la touche grave donnée par la dernière pièce sur la condition dramatique des enfants dans le monde : travail, esclavage, viol, guerre...

Il n'en reste pas moins une excellente soirée avec nos jeunes, une ouverture d'horizon : on peut faire du théâtre à tout âge dans tous les registres.

Merci à Thérèse PINSON, restée dans l'ombre, qui est à l'origine de la réussite de nos enfants.

Merci aux parents qui ont fait le taxi et merci à Mme JAHIER qui est restée si gentiment auprès des enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mme LORIETTE - dans ARCHIVES SPECTACLES
commenter cet article

commentaires

Melvin 12/12/2007 16:06

Le samedi 13 octobre, nous sommes allés dans un grand théâtre à Cormeilles en Parisis.
En arrivant, Thérèse nous a montré la loge. Nous nous sommes préparés, nous sommes allés répéter sur scène. Après, nous sommes allés manger. (C’était bon).
Puis nos parents sont arrivés et nous avons fait la représentation de notre pièce qui s’appelle « Petite fable ». Après nous avons regardé les autres pièces jusqu’à 22h30 et nous sommes repartis chez nous.

Articles Récents

Retrouvez, Désormais, Le Club Lecture De Nucourt En Cliquant Sur L'adresse Ci-Dessous :