Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 07:48

Brussolo n’est pas un perdreau de l’année. Il a déjà un bon quart de siècle d’écriture et plus d’une centaine de romans à son actif, et pas seulement pour le public jeune, dans des genres aussi divers que la science-fiction, le fantastique, le thriller, le roman d’aventure ou historique. Il l’auteur de 2 séries  à succès « Peggy Sue et les fantômes » et « Sigrid et les mondes perdus ».

 

 

 

 

Peggy Sue est sans conteste un succès d’édition. La série roulerait-elle sur les plates bandes d’Harry Potter ? Pas si sûr, ce sont des romans bien dans leur époque, qui mêlent rêve et réalité pour créer des monde imaginaires.

Peggy Sue est une collégienne américaine dotée de pouvoir par la fée Azéna pour combattre les « invisibles » qui tourmentent les humains. Peggy Sue est un peu marginale et incomprise au sein de sa famille. Elle enchaîne les établissements scolaires. Ses lunettes magiques lui permettent d’entrer en contact avec les « invisibles » et de lutter contre eux. Elle est accompagnée dans ses aventures par son ami Sébastien et un chien bleu. Les récits pourraient parfois paraître bien sombre et violent mais ils fonctionnent comme un conte et les jeunes lecteurs ne s’y trompent pas.

Quant à Sigrid, c’est une jeune orpheline de 10 ans en mission sur la planète Almoha à bord du sous-marin « Blue Deep ». La planète aquatique est pleine de mystères : continents engloutis et habitants métamorphosés en poisson, vaisseau flottant conservatoire de forêt primitive. Derrière son hublot Sigrid fouille cet univers aquatique. Mais quel est donc le mystère que cachent les eaux profondes ?

Côté adulte j'ai retrouvé un bouquin de Brussolo un peu défraîchi dont je me demandais si un jour il ne finirait pas au clou lui aussi. Mais bon, je le sauve encore pour quelques temps, histoire de donner un apperçu de ses autres réalisations. Voilà ce qu'en dit le quatrième de couverture :

Au 19ème siècle, dans le Paris du romantisme flamboyant, la police est en émoi. Les grands sculpteurs du temps disparaissent les uns après les autres. Convoqués par un commanditaire inconnu pour exécuter sur mesure une mystérieuse statue, les malheureux sont retrouvés quelques jours plus tard sur les berges de la Seine. L'examen des corps montre que des mains géantes se sont amusées à les pétrir comme de simples figurines d'argile. L'hypothèse parâit tellement folle que personne ne veut l'admettre, pourtant les faits sont là : un être aux proportions phénoménales se cache quelque part, s'amusant on ne sait pourquoi à modeler la chair humaine. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilles barba - dans ARCHIVES LIVRES
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Retrouvez, Désormais, Le Club Lecture De Nucourt En Cliquant Sur L'adresse Ci-Dessous :